Gastronomie

Annuaire de la Gastronomie

Comme un Olivier est une initiative pour promouvoir les nouveaux comportements économiques responsables et raisonnés. 
L’Annuaire référence des acteurs locaux qui souhaitent à terme rejoindre l’Economie Collaborative.

Pour s’inscrire sur cet annuaire remplissez le petit formulaire

Producteurs  Producteur : agriculteurs, mono ou multi cultures, spécialisés ou non dans le Bio. Ils produisent « la matière première » comme les fruits ou légumes, des épices, des cultures spécifiques comme les olives, le miel, certaines plantes etc…. Pas de vente au détail.
Traiteurs  Artisans – Fabrication grossiste : Il s’agit de la fabrication de produits gastronomiques spécialisés ou thématiques à partir de l’assemblage de matières premières. Cette fabrication approvisionne les commerces de distribution. Pas ou peu de vente directe. Ex: Moulins à Huile, Vins, Biscuiterie, confiserie, chocolatier, condiments…
Restaurant & Atelier  Traiteurs et restauration : Il s’agit de restaurants et ateliers culinaires spécialisés ou thématiques ainsi que des traiteurs proposants des produits finis aux particuliers, entreprises ou collectivités Ex: Traiteurs pour évènements, plateaux-repas, menus gastronomiques, restauration de groupe, restaurants Bio, végétariens, régionaux….
Commerce & épicerie  Commerce – épicerie : Distribution classiques de produits spécialisés ou thématiques au détail ou demi-gros. L’approvisionnement se fait auprès d’artisans ou traiteurs. Ex: Boutiques spécialisées dans les produits régionaux, Bio, à base d’Olive, à base de Miel, produits issus du commerce équitable etc…
e-Boutique E-boutique : Commerce spécialisé ou thématique en ligne – L’approvisionnement se fait auprès d’artisans ou traiteurs. Vente au détail Ex: Boutiques en ligne spécialisées dans les produits régionaux, Bio, à base d’Olive, à base de Miel, produits issus du commerce équitable etc…
Les Salines de Didier AUBE Dpt -44 ProducteursCommerce & épicerie
La fleur de sel de Guérande que je cueille délicatement à la surface de l’eau et le sel gris marin de Guérande qui cristallise en contact avec l’argile ne sont ni lavés ni traités et égouttés naturellement au abord de mon exploitation. Paludier indépendant, je porte une attention toute particulière à la qualité de mes produits qui ne subissent aucune mécanisation afin de respecter la structure et le goût d’un sel naturel.
Adresse: Rue des Gabelous à Boulay 44350 St MOLF Son E-Mail Son Site Web
Didier AUBE 06 72 54 27 22
La citation « Pour entretenir mon exploitation, je n’utilise aucun désherbant.Après récolte le sel n’est ni lavé, ni traité chimiquement et sans adjonction (agent antiagglomérant, agent de coulabilité, fluor, iode ou nitrite), contrairement au sel de production industriel… »

AU CUISINES ET SAVEURS DU MONDE (ACSM Restauration) Rhône – 69 Restaurant & Atelier Traiteurs
Nous sommes un traiteur de cuisines du Monde, pour les cocktails et buffets, festivités et réceptions. Nous proposons également des menus traiteurs et des plateaux repas thématiques pour les entreprises.
Avec aux Cuisines et Saveurs du Monde, réalisez votre rêve en vous garantissant d’épater vos convives en leur permettant le temps d’un repas de voyager autour du monde grâce à notre savoir-faire culinaire.

Adresse: 55 avenue Salvador Allendé – 69500 Bron E-Mail Site Web
Abla MESSALTI 04 72 81 89 26
La citation « Tous les évènements sont beaux, exceptionnels mais les plus touchants, les plus émouvants sont ceux qui sont différents. En d’autres termes, pour faire mieux il faut faire différent sans oublier ses valeurs et ses convictions. Merci de nous avoir permis de réaliser ce rêve, une soirée des mille et une nuits.
Tout était beau, tout était bon et on s’y croyait. »

AU ROYAUME DE BADINE Rhône – 69 Restaurant & Atelier Traiteurs
Que ce soit pour un gala, un séminaire, une convention, un anniversaire ou un mariage, choisissez le Royaume de Badine. Nous organisons votre soirée à thème sur le lieu de votre choix, dans toute la France. Sept thèmes, sept soirées. Toutes plus étonnantes les unes que les autres. Plongez ainsi dans le monde marocain avec la soirée « Mille et Une Nuits », ou dans l’atmosphère indienne « Bollywood », dans l’univers de l’Ouest Américain avec la soirée « Country », ou encore dans les Îles avec la nuit « Parasols et Palmiers ». Découvrez aussi le Brésil, l’Afrique, et les soirées blanches. Le Royaume de Badine, c’est aussi une salle de réception qui peut accueillir jusqu’à 80 personnes.
Adresse: 419 r. Benoit Mulsant 69400 Villefranche s/Saone E-Mail Site Web
M. BADINE 04 74 62 14 62
La citation « L’Economie Collaborative inscrit la relation humaine dans une dynamique vertueuse, raisonnée, éthique et collaborative » 

UN MOMENT EN PROVENCE Var – 83 e-Boutique
Un Moment en Provence a sélectionné, auprès d’artisans Provençaux reconnus pour leur savoir faire, les meilleures spécialités culinaires de la Provence. La gamme un Moment en Provence comprend des produits sucrés (biscuits, nougats, berlingots) et salés (Tapenades, olivades, huile d’olive, plats cuisinés, sel de Camargue, aromates…).
Tous ces produits sont exclusivement fabriqués dans le Vaucluse.

Adresse: 183 avenue Joseph Vernet 84810 Aubignan E-Mail Site Web
Hervé FAUQUET 04 90 28 74 41
La citation « Cela fait près de 25 ans que j’habite au pied du Mont Ventoux et que je parcours la Provence. Je reste en admiration devant la grande diversité de ses paysages et la beauté de ses villages. J’ai découvert une région riche de ses traditions et notamment de son art culinaire.
Au cours de mes nombreuses escapades, j’ai eu le plaisir de rencontrer des artisans, passionnés par la fabrication de spécialités alimentaires Provençales, perpétuant ainsi des recettes très souvent issues d’une longue tradition familiale. »

LE CHAT BLANC A.Maritimes-06 Commerce & épicerieRestaurant & Atelier
Installé au coeur de la ville de Menton, Le Chat Blanc est un salon de thé chaleureux et convivial.
Angélique vous accueille et vous propose ses plats du jour et paninis faits maison, ses salades et autres douceurs. Une cuisine simple mais bonne à base de produits frais.
Adresse: 19 Rue Paul Morillot 06500 MENTON E-Mail Site Web
Angélique 04 93 28 90 22
La citation « L’Economie Collaborative inscrit la relation humaine dans une dynamique vertueuse, raisonnée, éthique et collaborative »

Domaine de la chapelle st Jérôme A.Maritimes-06 e-Boutique Producteurs
Oléiculteur et producteur, culture Biologique, phytothérapeute de plantes médicinales en agriculture biodynamique, Nature et Progrès et Demeter, certifié par Ecocert.
Produit de l’olivier, huile grand cru AOP de Nice et phyto-cosmétique, huiles de soins, huiles essentielles.  

Adresse: Domaine de la chapelle st Jérôme 06540 Breil sur roya E-Mail Site Web
Caroline Albert
La citation « Toujours plus à l’est, au cœur d’un cirque montagneux, sur les terres méditerranéennes, aux abords du Parc du Mercantour, se trouve notre oliveraie avec ses 800 oliviers centenaires. Nous élaborons avec nos produits les recettes de soins et de beauté qui ont fait leur preuve depuis des millénaires. »

Miellerie des Délices au Miel Drôme – 26 Commerce & épicerie Traiteurs Producteurs
Nous sommes une famille amoureuse des abeilles. Nous produisons du miel (miel de lavande, miel d’acacia, miel de toutes fleurs, miel de châtaigner…); mais fabriquons également à partir de nos miels de qualité du Nougat Noir, du pain d’épices, du Nougat Blanc et d’autres produits comme « l’Écureuil » ou les bonbons au miel.
Nous concevons nos produits dans une démarche innovante et de qualité, pour le plaisir de vos papilles.
Adresse: Pied de Bert 26230 Roussas E-Mail Site Web
Serge BOMPARD 04.75.98.57.99
La citation « Passionné par les abeilles dès mon plus jeune âge, je suis devenu apiculteur et grand connaisseur et amateur de miel.
J’ai transmis ma passion à ma femme Nadia et nous avons décidé en 1996 de créer Délices au Miel, et de faire de notre loisir, de notre passion, notre métier. « 

AGROBIODROM Drôme – 26 Producteurs
Producteurs de fruits et légumes. Produits issus de l’agriculture biologique (contrôle par ECOCERT) et de l’agriculture Bio-dynamique.
Agrobiodrôm est le fruit d’une passion : l’agriculture biologique.
Des producteurs de Drôme, d’Ardèche et de Provence, venant de divers horizons, se sont assiociés afin de mieux faire connaître leurs produits biologiques et d’établir de véritables rapports de partenariat entre eux et leurs clients. 
Adresse: Quartier des marais 26270 LORIOL E-Mail Site Web
Eric Kabouny 04 75 63 86 00
La citation « Rétablir le lien de la terre à l’assiette
La qualité des produits n’est rien sans la qualité des rapports professionnels »

A L’OMBRE DU CAFEIER A.Maritimes-06 Commerce & épicerie
Au centre de Menton, cette boutique vous propose un large choix de produits autour du Café : Vente et mise à disposition de machines à café.
A l’ombre du Cafeier est le spécialiste du café, boutique de vente de café du monde.
Il s’adresse aux entreprises et aux particuliers.

Adresse: 1, rue Prato 06500 Menton E-Mail Site Web
Eric MORENO 04 97 11 06 63
La citation « L’Economie Collaborative inscrit la relation humaine dans une dynamique vertueuse, raisonnée, éthique et collaborative »

Torréfaction NOAILLES A.Maritimes-06 Commerce & épicerie
Véritable temple du « Café et du Sucré », Torréfaction Noailles propose plus de 30 origines de café et de grands crus sélectionnés dans le monde entier, plus de 100 sortes de thés, un choix infini de chocolats, des spécialités régionales, ainsi que des biscuits, bonbons, confiseries artisanales, toutes les variétés de confitures à l’ancienne et plein d’autres surprises gourmandes
Torréfaction Noailles a su conserver et préserver son authenticité au fil du temps, elle développe au sein de ses boutiques ses « comptoirs dégustations » visant une clientèle soucieuse de consommer des produits naturels fabriqués comme autrefois.
Adresse: 15,Av. Felix Faure 06500 Menton E-Mail Site Web
Lori POLITO 04 93 78 28 56
La citation « Les boutiques torréfaction Noailles se développent autour d’une certaine philosophie d’art de vivre; préservant la qualité et les services d’une tradition toujours vivante aujourd’hui. »

Chocolat DE NEUVILLE A.Maritimes-06 Commerce & épiceriee-Commerce
Bienvenue chez votre chocolatier DE NEUVILLE, le spécialiste des bons chocolats français à Menton. Votre chocolatier vous propose un large assortiment de chocolats fins fabriqués en France : choisissez parmi les ballotins de chocolats assortis, la collection de chocolats noirs et les petits plaisirs au chocolat. Chez votre chocolatier DE NEUVILLE, trouvez le cadeau chocolat qui fera fondre son destinataire !
Les chocolats français DE NEUVILLE sont fabriqués en France à partir de matières premières rigoureusement sélectionnées et contrôlées à toutes les étapes de la fabrication.
Adresse: 4, rue Partouneaux 06500 Menton E-Mail Site Web
04 93 78 86 93
La citation « Etablis depuis 1883, Les Maîtres Chocolatiers Réunis changent de nom en 1986 pour devenir De Neuville, les chocolats français. »

AMBASSADE DE PROVENCE A.Maritimes-06 Commerce & épicerie
L’ambassade de Provence vous accueille pour vous faire découvrir ses chocolats et autres spécialités. Les fruits confis et confiseries sont également à l’honneur.
Au coeur de Menton, l’ambassade de Provence est un lieu de délices.
 
Adresse: 8, rue Partouneaux 06500 Menton E-Mail Site Web
04 93 35 56 73
La citation « L’Economie Collaborative inscrit la relation humaine dans une dynamique vertueuse, raisonnée, éthique et collaborative »

CANDY SHOP A.Maritimes-06 Commerce & épicerie
Douceurs et sucreries sont au rendez-vous dans cette boutique située en centre ville de Menton!
Dans cette petite boutique vous ne trouverez que des sucreries, du simple petit bonbon au sucre coloré à divers parfums en passant par les sirops aux gouts tout à fait originaux sans oublier le chocolat. Pour faire un petit cadeau original et gourmand
Adresse: 8, rue Michel 06500 Menton E-Mail Site Web
04 93 57 03 60
La citation « L’Economie Collaborative inscrit la relation humaine dans une dynamique vertueuse, raisonnée, éthique et collaborative »

LE FRAMBOISIER Lyon – 69 Commerce & épicerie Traiteurs
La boutique Le Framboisier vous propose une large gamme de produits faits maison. Fabrication artisanale du pain, pâtisseries maison et prestations traiteurs… Ils fabriquent leurs produits dans le respect des traditions pour vous offrir une qualité irréprochable.
Leur spécialité : le framboisier ! Mignardise, Pièce montée, tarte au citron nature ou meringuée, tarte aux fraises, gâteaux, éclair, opéra…Toutes leurs pâtisseries sont fabriquées dans leur atelier et réalisées à partir de produits frais et de saison.  
Adresse: 63, Avenue Jean Jaurès 69007 Lyon E-Mail Site Web
Alain NGUIMFACK 04 78 72 97 19
La citation « Nous fabriquons nos produits dans le respect des traditions pour vous offrir une qualité irréprochable. »

BRASSERIE JAURES Dpt – 00 Restaurant & Atelier
La Brasserie Jaures est une Bar-pub connu dans le quartier. Il vous accueille de 7 heure à Minuit dans un cadre original, ses quelques tableaux abstraits accrochés au mur, sa mini-bibliothèque et son poster du Buena Vista Social Club. Cette brasserie offre une carte de restauration classique à toute heure.
 
Adresse: 35 Avenue Jean Jaurès 69007 Lyon E-Mail Site Web
Prénom NOM 04 78 69 12 32
La citation « On peut dire que la Brasserie Jean Jaurès bénéficie d’un vrai intérêt, du sans doute d’une part à l’accueil fort sympathique des patrons dynamiques et d’autre part à son air engageant pour prendre un café. « 

RESTAURANT LE SCUZI Dpt – 00 Restaurant & Atelier
Le Scuzi vous accueille 7j/7. Venez découvrir une cuisine variée et de qualité qui vous sera servie avec le sourire dans un cadre moderne et chaleureux. Le Scuzi est un restaurant situé dans une petite ruelle de Lyon. Il y a une jolie terrasse qui surplombe la rue. En passant devant à l’heure du repas, on sent une bonne odeur de pizza, qui donne très envie d’en manger sur place comme à emporter.
 
Adresse: 4rue Saint Jérôme, 69007 Lyon E-Mail Site Web
Prénom NOM
La citation « Les pizzas et pâtes faites maison sont succulentes. On y mange vraiment bien et on en ressort repus! Une excellent resto italien typique! »

Café Comptoir St Jérôme Rhone – 69 Restaurant & Atelier
Le Café Comptoir St Jérome porte bien son nom, de café de quartier avec ses habitués. Il propose une cuisine simple et familiale. Notons que le plat du jour est délicieux, variant en fonction des provisions du marché du jour. Dans un cadre conviviale convient tout à fait pour une pause déjeuner entre amis ou collègues de bureaux
 
Adresse: 8 Rue Saint Jérôme 69007 LYON E-Mail Site Web
Café St Jérome 04 78 72 19 28
La citation « Un accueil souriant, un public enjoué, si vous avez envie de taper un brin de causette d’ailleurs. »

TENTATION GOURMANDE Rhone – 69 Commerce & épicerieRestaurant & Atelier
Tentation Gourmande est une boulangerie qui vous offre une petite restauration rapide sur place ou à emporter ainsi que de nombreuses pâtisseries maison. Cette boulangerie de quartier est parfaite pour une petite pause casse-croûte, simple et rapide à toute heure.
 
Adresse: 24 rue Renan 69007 Lyon E-Mail Site Web
Wissem MILED Tel
La citation « L’Economie Collaborative inscrit la relation humaine dans une dynamique vertueuse, raisonnée, éthique et collaborative. »

LE SERVIENT Dpt – 00 Restaurant & Atelier
Situé dans une rue paralèlle du vieux Lyon, ce petit resto sur 2 étages à de quoi séduire. Ce restaurant où la convivialité de la cuisine traditionnelle et la simplicité sont de mise ! Ce restaurant propose des produits frais et cuisine maison à des prix raisonnables.
 
Adresse: 117 rue Servient 69003 Lyon E-Mail Site Web
Ghyslaine PAGAN 04.72.61.82.14
La citation « La qualité des ingrédients utilisés et la présentation impeccable des plats procure un réel plaisir pour les yeux et fort heureusement aussi pour les papilles. « 

Introduction à la gastronomie

A Lyon la gastronomie est un Art !

La gastronomie Lyonnaise est riche de sa région, les terroirs y sont nombreux  Lyon et les Monts du Lyonnais, la Bresse, les Dombes, le Beaujolais, le Charolais …. La gastronomie est un art de vivre issu d’une longue histoire.

Un peu de géographie…
Lyon est une ville située dans le sud-est de la France, au confluent du Rhône et de la Saône. Le lyonnais est en situation de carrefour géographique, au nord du couloir naturel de la vallée du Rhône (qui s’étend de Lyon à Marseille). Située entre le Massif central à l’ouest, et le massif alpin à l’est.
Ainsi, la cuisine lyonnaise, située au carrefour de traditions culinaires régionales, qui va tirer le meilleur parti des ressources des alentours : élevages de la Bresse et du Charolais, gibier de la Dombes, poissons des lacs savoyards, primeurs de la Drôme, de l’Ardèche et du Forez, vins de Bourgogne, du Beaujolais et de la vallée du Rhône.



Un peu d’Histoire…
L’histoire de la cuisine lyonnaise commence dans l’antiquité, où Lugdunum, capitale des Trois Gaules détient le monopole du commerce du vin.
À la Renaissance, on distingue la cuisine dite « bourgeoise » de la cuisine populaire, qui accommode les abats, alors considérés comme « bas morceaux », parmi lesquels les « tripes » immortalisées par François Rabelais au début de son Gargantua. Gargamelle donne naissance à son fils Gargantua après avoir mangé «grand planté de tripes ». Il évoque encore la cuisine lyonnaise en citant une liste de plats :

« saucissons, cervelas, jambons, andouilles, hures de sangliers, gigots à l’aillade, fressures, fricandeaux, gras chapons au blanc mangier, hochepots, carbonades, cabirotades, hastereaux, gibiers à poil et à plumes, esclanches (gigot farci), carpes farcies, lavarets, recuites (fromages aromatisés avec des feuilles de pêcher), craquelins et macarons (pâtisseries sèches), pâtes de fruit, bugnes, etc»

Érasme (1469-1536), l’humaniste de la Renaissance, loue les cuisiniers de la ville :

« On n’est pas mieux traité chez soi qu’on ne l’est à Lyon dans une hôtellerie. La mère de famille arrive d’abord pour vous saluer, nous priant d’être de bonne humeur et d’agréer de qu’on vous servira. La table est en vérité somptueuse ». 

La ville possède des quartiers spécialisés dans le traitement de certaines denrées comme en témoignent, encore aujourd’hui, des noms de lieu : rue de la Fromagerie, rue de la Poulaillerie, rue Mercière, etc.
La tradition culinaire italienne arrive au début du xviie siècle quand, en 1600, le mariage du roi Henri IV avec l’Italienne Marie de Médicis est célébré à Lyon : la nouvelle reine de France apporte « entre autres, l’artichaut que les Lyonnais ont marié avec le foie gras.
Au fil des siècles de nombreux auteurs, philosophe et poètes louent la tradition culinaire de la région Lyonnaise permettant ainsi d’être connue et reconnue. Les Mères lyonnaises deviennent ainsi célèbres, ce n’est qu’au début du XX siècle que la tradition se transmettra aux hommes.

Quelques spécialités de la région Lyonnaise…
Charcuteries, tripes et abats:
Saucisson à cuire,
Le Sabodet : saucisson de tête de porc,
Rosette et  Jésus,
Cervelas,
tablier de sapeur,
gras double, Gratons,
andouillette lyonnaise,
boudin et  andouillettes,
Gâteau de foie
Les entrées
Salade lyonnaise composée de :lardons, oeuf, gésiers, croutons, salade et pignons de pin.
La Cervelle de Canut : fromage blanc frais
Dessert et pâtisserie :
Les bugnes
Les papillotes
La tarte aux pralines,
Les matefins
Plats et spécialités :
Blanquette de veau,
Tête de veau sauce ravigote,
Quenelles de brochets sauce Nantua,
Le chapon ou volaille de Bresse,
Le gratin de cardons
La crique
Les fromages AOC
Le Saint Marcellin, le saint-félicien, 
le mont-d’or, la rigotte
Les vins du Lyonnais
Morgon, Brouilly, Chiroubles, Moulin à Vent, Juliénas, Coteaux du Lyonnais, Côtes du Rhone.

Pour en savoir plus, lisez nos articles

Terroirs et traditions

La cuisine du Lyonnais et de sa région est riches et savoureuse. Ses influences sont nombreuses, et elle puise ses ressources dans tous les terroirs locaux.

Terroirs et Influences
La cuisine lyonnaise se situe au carrefour de deux courants d’influences majeurs : celui du Sud, provençal et méditerranéen ; celui du Nord, lorrain et alsacien.
Chaque cuisine apporte ses caractéristiques : beurre et crème du Nord, primeurs et huile d’olive du Sud. De plus, Lyon est, au début de la Renaissance, un des centres européens du commerce des épices importés d’Orient par les négociants italiens.

On peut distinguer plusieurs terroirs autour de Lyon :
Au Nord-Est, la Bresse fournit les volailles et gaudes, graines de maïs dont on fait une soupe, la soupe de farine jaune, alors que le Bugey voisin, outre son vin, apporte ses écrevisses. Péchées dans le lac de Nantua, elles servent de base à une sauce qui accompagne les quenelles, la sauce Nantua. La Dombes est un ensemble géographique qui compte plus de mille étangs. Creusés par les moines au Moyen Âge, ils servent à la pisciculture : brochet, tanche, sandre, carpe, grenouille.
Au Nord, le Charolais fournit la viande de bœuf, tandis que la Saône délivre sa friture.
Et au-delà, le Beaujolais, dont le vignoble inspire Léon Daudet dans sa maxime qui évoque qu’à Lyon coulent trois fleuves: Le Rhône, la Saône… et le Beaujolais.
À l’Ouest, les Monts du Lyonnais délivrent cochonnaille lyonnaise et produits de la ferme : saucisson cru ou à cuire, pieds de cochon, rosette et jésus, couenne, jambon, filet mignon, terrines et pâtés de campagne, grattons, fromages ou rigottes : rigotte de Pélussin, de Condrieu,
Le sud de la région apporte les fruits, les légumes et les vins de la vallée du Rhône. L’Ardèche développe la culture des marrons, tandis que le Dauphiné est connu pour sa cochonnaille et ses fromages comme le Saint-félicien ou le Saint-marcellin.

Pourquoi les Bouchons ?
Les bouchons lyonnais sont de petits restaurants typiquement citadins tant par leur décors que par les plats servis, à l’atmosphère conviviale, aux décors authentiques où l’on célèbre la gastronomie traditionnelle lyonnaise.
La nourriture servie dans les bouchons est simple, copieuse et composée de produits du terroir servie avec des vins de la région, comme le Beaujolais ou le Côtes-du-Rhône.
Ce savoir-faire doit beaucoup aux femmes, aux Mères lyonnaises. Initialement cuisinières au service de grandes familles bourgeoises, elles s’installent à leur compte dans la seconde moitié du 19è siècle.
Tenant tables ouvertes aux Compagnons du Tour de France, elles font découvrir à tous une cuisine simple et subtile, comme la poularde en vessie ou les cardons à la moelle… Eugénie Brazier, la mère Brazier, accueille les amateurs de bonne chère dès 1921.
Quelques autres mères célèbres : La mère Blanc, La mère Fillioux, la mère Poupon, la mère Léa, la grande Marcelle.

Origine du Nom
L’origine de son nom est controversée et on trouve plusieurs origines possibles :
– Rapport avec l’établissement où l’on bouchonnait (nettoyaient avec de la paille) les chevaux des diligences qui y faisaient étape pendant que les cavaliers se reposaient.
– Bouquet de paille, en vieux français « bousche » plus on moins en rapport avec la définition précédente.
– Rapport avec Bacchus et à la pomme de pin qu’il porte sur sa tête et qui était accrochée à l’huis des cabarets pour signaler qu’on y servait du vin.
– Une autre piste serait un des sens éthymologiques de bouchon : ce qui remplit la bouche. Le rapport est évident…
Ces définitions ne sont peut-être pas les seules, mais elles réjouissent tout le monde, notamment parce qu’elles mettent en avant l’idée qu’il s’agit de lieux d’accueil qui proposent une cuisine sincère.

Le Mâchon du matin
Qui dit bouchon dit aussi mâchon ! 
C’est un casse-croûte pris vers les neuf heures du matin par les ouvriers qui travaillent plus de quinze heures par jour en ayant commencée leur journée très tôt. Au menu de cette en-cas consistant, servi au « bouchon», lentilles, pommes de terre, le tout arrosé de vin.
Le mâchon a également son association de défense « les Francs Mâchons » qui perpétue la tradition depuis 1964. Ses membres sont exclusivement masculins. Cette association décerne chaque année des diplômes aux bouchons qui propose ce repas «avant l’heure ».

Pour en savoir plus, lisez nos articles
Source : Merci à Wikipédia et Bouchons lyonnais

Les Vins du Lyonnais

Le vignoble de la vallée du Rhône est un vignoble français s’étendant de part et d’autre du Rhône, de Vienne au nord jusqu’à Avignon au sud. C’est le deuxième vignoble en France en termes de volume de production de vins d’appellation d’origine contrôlée, après le Bordelais.

Le vin et le Rhône, c’est une histoire d’amour qui dure depuis 2000 ans. Hérité des romains, le vignoble marque de son empreinte les paysages du val de Saône, de l’ouest lyonnais et de la vallée du Rhône. Du septentrional Saint Amour au méridional Condrieu, les appellations d’origine contrôlée du Rhône offrent aux plus fins gourmets toute la subtile diversité de leurs parfums.



Introduction Géographique
Le vignoble de la vallée du Rhône est un vignoble français s’étendant de part et d’autre du Rhône, de Vienne au nord jusqu’à Avignon au sud. C’est le deuxième vignoble en France en termes de volume de production de vins d’appellation d’origine contrôlée, après le Bordelais.
Du nord au sud, ce vignoble se divise en deux ensembles d’appellations :

  • d’une part la vallée du Rhône septentrionale, de Vienne jusqu’à Valence (appellations côte-rôtie, condrieu, saint-joseph, crozes-hermitage etc.) ;
  • d’autre part la vallée du Rhône méridionale, de Montélimar à Avignon (appellations grignan-les-adhémar, châteauneuf-du-pape, Gigondas, muscat de Beaumes-de-Venise, vacqueyras, etc.)

Les Appellations et Cépages
Les Beaujolais 
Fort d’une renommée internationale, le beaujolais est surtout connu pour son primeur. Derrière l’événement incontournable qui marque son lancement, se cachent deux appellations et dix crus prisés des gastronomes.
Indissociable de Lyon, on a coutume de dire du beaujolais qu’il est le troisième fleuve qui coule dans la capitale des Gaules, après le Rhône et la Saône. Si le beaujolais nouveau a donné à l’appellation une renommée internationale, la notoriété des crus les plus prestigieux est parfois plus confidentielle. Beaujolais et beaujolais villages sont les appellations les plus étendues. Ce sont celles-ci qui sont en partie commercialisées en primeur.
Fleurons de la production beaujolaise, les dix crus offrent aux gourmets toute la palette de leurs saveurs : Brouilly, le plus méridional et le plus étendu ;Chénas, vin favori de Louis XIII, il est le plus rare ; Chiroubles, c’est le cru le plus élevé ; Côte de Brouilly ; Fleurie, considéré comme le plus féminin des crus beaujolais ; Juliénas ; Morgon ; Moulin à Vent, le seigneur des beaujolais ; Régnié, le dernier né ; Saint-Amour, le plus septentrional.

Les Cotes du Rhône
Nés au sud de Lyon avec les Romains, les vins des côtes du Rhône représentent aujourd’hui le 2e vignoble AOC de France. Les 2 crus qui sont présents dans le département du Rhône sont parmis les plus prestigieux de l’ensemble de la production.
Déjà présent sur les tables de Rome il y a plus de 2 millénaires, le « vin de Vienne » fait partie intégrante du patrimoine gastronomique du Rhône. La vigne, accrochée au relief abrupt dessiné par le fleuve, marque le paysage depuis le sud de Lyon jusqu’à Avignon.
Le département du Rhône a la chance d’être le lieu d’implantation de deux des plus prestigieux crus de l’appellation : Côte Rôtie et Condrieu.
D’autres appellations sont produites au sein de cette aire :
Côte-rôtie, condrieu, château-grillet, saint-joseph, cornas, saint-péray, crozes-hermitage, hermitage, côtes-du-rhône villages , vinsobres, rasteau, gigondas, beaumes-de-venise, muscat de Beaumes-de-Venise, vacqueyras, châteauneuf-du-pape, lirac et tavel.

Les coteaux du Lyonnais
Cultivés depuis l’époque romaine, les vins des Coteaux du Lyonnais étendent leurs vignes ancestrales à quelques kilomètres à peine à l’ouest de Lyon. Le plus lyonnais des vins, recherché pour sa fraîcheur et sa légèreté, mérite le détour.
À 20 minutes de la place Bellecour, les vignes des coteaux du lyonnais font mûrir leurs fruits sur un terroir chargé d’histoire. Connus des romains, développés par les moines au Moyen Âge, les vins des coteaux du lyonnais ont traversé les siècles jusqu’à obtenir l’appellation d’origine contrôlée en 1984. 
Trois cépages sont utilisés : le Gamay noir à jus blanc pour les vins rouges et rosés, le Chardonnay et l’Aligoté pour les vins blancs.

Pour en savoir plus; lisez nos articles

Attention :  l’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.


Source : Merci à Wikipédia et Rhone tourisme

Labels du Lyonnais

A.O.C., I.G.P. et labels 

Les labels sont décernés à tous produits dont le processus de fabrication, la recette, la conformité avec un patrimoine gastronomique régional, et l’assurance d’une qualité gustative supérieure sont respectés suivant une charte de qualité bien précise.


Quelques définitions* pour en savoir plus:

AOP : L’appellation d’origine protégée, est la dénomination en langue française d’un signe d’identification européen. Créé en 1992, ce label protège « la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté »

AOC : L’appellation d’origine contrôlée est un label officiel français, marocain ou suisse1 de protection d’un produit lié à son origine géographique. Il garantit l’origine de produits alimentaires traditionnels, issu d’un terroir et d’un savoir-faire particulier. Les AOC de France et de Suisse sont reconnus comme faisant partie des Appellations d’origine protégée européennes (AOP).

IGP : L’indication géographique protégée est un signe officiel européen d’origine et de qualité qui permet de défendre les noms géographiques et offre une possibilité de déterminer l’origine d’un produit alimentaire quand il tire une partie de sa spécificité de cette origine.
L’IGP est un signe d’identification européen, créé en 1992. Attribuée aux produits alimentaires spécifiques portant un nom géographique et liés à leur origine géographique (Hormis les vins et spiritueux).
Une appellation IGP a pour cible les groupements de producteurs, de transformateurs ou autres qui sont intéressés par la protection d’un produit spécifique portant un nom géographique. Depuis 1er janvier 2007, cette appellation n’est plus nécessairement couplée à un Label rouge ni à une certification de conformité produit (CCP)

Label Rouge : Le Label rouge est un signe de qualité français.
Il est un signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure. L’Etat français, par le biais de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO), attribue le label à un organisme appelé organisme de défense et de gestion (ODG) représentant toute une filière collective. À toutes les étapes de la production et de l’élaboration, le produit Label rouge doit répondre à des exigences définies dans un cahier des charges homologué par l’INAO




Pour en Savoir plus, lisez nos articles : 

* Source : Wikipedia

Introduction à la gastronomie

La Provence et plus largement le bassin méditerranéen est une région de tradition, au patrimoine culturel et gastronomique riche. Forgée au fil de son histoire depuis l’antiquité sa gastronomie régionale est pleines de couleurs et saveurs






Un peu de géographie…
A l’extrême Sud-est de la France, la région PACA est coincée entre la mer Méditérranée au sud, la frontière italienne à l’Est et le massif Alpin au nord. La région comprend les départements des  Alpes de Haute Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes Maritimes (06), Bouches du Rhône (13) et Vaucluse (84).

Un peu d’Histoire…
Même si la cuisine Provençale est aujourd’hui à la mode (pour ses vertus sur notre santé), elle est avant tout le fruit de vieilles traditions. La pissaladière contient une purée d’anchois qui ressemble beaucoup au garum que les Romains et les Grecs utilisaient. Au 14ème siècle, la région est réputée pour ses fruits confits et au 16ème siècle, ce sont les amandes et le miel qui étaient recherchés. La région subit également les influence de l’Italie sa proche voisine. Les paysages et la végétations locales offrent une multitude d’Herbes aromatique et fleurs pour la production de Miel, la sécheresse et le soleil sont des atouts pour la culture des olives ou de la vignes. La richesse de la mer a donné aussi lieu à de nombreuses spécialités dont l’incontournable bouillabaisse qui doit son ethymologie au mot bouillepeisse (bouille de poisson en provençal) ou à l’expression « quand ça bout, baisse le feu ».

Quelques spécialités du bassin méditerranéen…
Charcuteries :
– saucisson d’Arles
– Pieds et paquets
– charcuteries de Corse

Les entrées
– Sardines à l’escabèche
– Soupe au Pistou
– Soupe de favouilles
– Pissaladière
– Salade Niçoise

Plats et spécialités :
– Tapenade
– Socca (gâteau de pois chiches)
– Pan-Bagnat
– Gnocchi
– Raviole et Riavolis à la Niçoise
– Bouillabaisse
– Gigot d’agneau aux herbes
– Escargots à la Provençale
– Tomates provençale
– Oursinade marseillaise
– Lapin sauté à la provençale
– Aïoli
– Fleurs de courgette farcies

Boulangerie, pâtisserie :
– Pompe à huile
– Fougasse
– Biscotin d’Aix
– Panisses
– Calissons d’Aix
– Fruits confits d’Apt
– Pâte d’amande et nougats
– Berlingot de Carpentras
– Tarte au citron
– Gâteau de miel aux noisettes

Les fromages AOC
– Banon
– Bleu du Queyras
– Faisselle
– Bosson
– Tomme d4arles
– Brousse du Rove

Les boissons de Provence
– Anisettes
– Liqueur de génépi
– Les vins de Provence

Pour en savoir plus, lisez nos articles


Les Vins de Provence

Un paysage particulièrement varié, balayé par le mistral, un climat ensoleillé, chaud et sec, tant de variantes qui confèrent à la Provence son caractère si particulier et des vins uniques au monde. Pour connaître ses vins, il faut connaître la Provence dans son intégralité.



La Géographie et le Climat
Entre la Méditerranée et les Alpes, le vignoble provençal s’étend d’Ouest en Est sur près de 200 kms principalement dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône et, dans une moindre mesure, dans les Alpes-Maritimes.
L’ensoleillement est la première caractéristique du climat provençal avec 2700 à 2900 heures par an.
Les températures sont particulièrement élevées en été, mais la diversité du relief ménage souvent à peu de distance, des différences importantes.
Comme toute zone méditerranéenne, la Provence reçoit ses précipitations, parfois violentes, en automne et au printemps. Les étés sont secs et chauds, parfois brûlants dans l’intérieur, lors des journées sans vent.
600 producteurs (540 caves particulières et 60 caves coopératives) et 72 sociétés de négoce y produisent chaque année environ 170 millions de bouteilles (88% en rosé, 9% en rouge et 3% en blanc) sur une superficie totale de 27 000 hectares.
La Provence représente 6% de la production française d’AOC, toutes couleurs confondues.
La Provence est la 1ère région en France productrice de vins rosés AOC avec 38% de la production nationale, elle fournit environ 8% des rosés du monde.

Spécialiste historique des rosés limpides, fruités et généreux, le vignoble provençal n’en produit pas moins des rouges remarquables, puissants et charpentés pouvant vieillir plusieurs années en cave et des blancs aériens, tendres et délicats.

Les Origines historiques de la Vigne en Provence
A partir du IIe siècle avant J.-C., les Romains s’installent sur les terres ligures colonisées quatre siècles plus tôt par les Phocéens.
Ils développent la culture de la vigne et organisent la Provincia Romana: la Provence. C’est l’époque de la fondation du port militaire de Fréjus, Forum Julii et de la ville d’Aquae Sextiae, Aix-en-Provence.
Puis Rome étend son empire et la vigne se glisse dans les pas des conquérants. C’est ainsi que le vignoble se fixe progressivement dans d’autres régions gauloises : Vallée du Rhône, Beaujolais, Bourgogne, Gascogne et Bordelais.
L’influence des moines et des Nobles
Après la chute de l’Empire Romain, il faudra attendre le Haut Moyen Age pour voir la vigne se développer à nouveau en Provence, sous l’influence cette fois des grands ordres monastiques.
Du Ve siècle au XIIe siècle, les abbayes de Saint-Victor à Marseille, Saint-Honorat sur les Iles de Lérins, au large de Cannes, Saint-Pons à Nice et du Thoronet produisent du vin qui n’est pas uniquement destiné à la consommation des moines ou à l’élaboration de vin de messe. Soigneusement commercialisé, il contribue notablement aux revenus des établissements monastiques.
A partir du XIVe siècle, les grandes familles nobles, les notables du royaume puis les grands officiers de l’armée royale vont acquérir et gérer de nombreux vignobles provençaux et construire les fondations de la Provence viticole moderne.

Les Cépages
En Provence, à la variété du relief et du climat correspond une large palette de cépages. Plus d’une douzaine entrent régulièrement dans l’élaboration des vins d’appellations d’origine de la Provence. Certains d’entre eux constituent une base que l’on retrouve dans la majorité des vignobles de la région, alors que d’autres sont plus spécifiques à certaines appellations.

Les Cépages Rouge et Rosés
LA SYRAH
LA GRENACHE
LE CINSAULT
LE TIBOUREN
LE MOURVÈDRE
LE CARIGNAN
LE CABERNET SAUVIGNON

Les Cépages Blancs
LE ROLLE (ou vermentino, variété très proche)
L’UGNI BLANC
LA CLAIRETTE
LE SÉMILLON
LE BOURBOULENC BLANC OU DOILLON

Pour en savoir plus, lisez nos articles

Attention :  l’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.


Source : Merci au site http://www.vinsdeprovence.com

Les Vins de Provence

Un paysage particulièrement varié, balayé par le mistral, un climat ensoleillé, chaud et sec, tant de variantes qui confèrent à la Provence son caractère si particulier et des vins uniques au monde. Pour connaître ses vins, il faut connaître la Provence dans son intégralité.



La Géographie et le Climat
Entre la Méditerranée et les Alpes, le vignoble provençal s’étend d’Ouest en Est sur près de 200 kms principalement dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône et, dans une moindre mesure, dans les Alpes-Maritimes.
L’ensoleillement est la première caractéristique du climat provençal avec 2700 à 2900 heures par an.
Les températures sont particulièrement élevées en été, mais la diversité du relief ménage souvent à peu de distance, des différences importantes.
Comme toute zone méditerranéenne, la Provence reçoit ses précipitations, parfois violentes, en automne et au printemps. Les étés sont secs et chauds, parfois brûlants dans l’intérieur, lors des journées sans vent.
600 producteurs (540 caves particulières et 60 caves coopératives) et 72 sociétés de négoce y produisent chaque année environ 170 millions de bouteilles (88% en rosé, 9% en rouge et 3% en blanc) sur une superficie totale de 27 000 hectares.
La Provence représente 6% de la production française d’AOC, toutes couleurs confondues.
La Provence est la 1ère région en France productrice de vins rosés AOC avec 38% de la production nationale, elle fournit environ 8% des rosés du monde.

Spécialiste historique des rosés limpides, fruités et généreux, le vignoble provençal n’en produit pas moins des rouges remarquables, puissants et charpentés pouvant vieillir plusieurs années en cave et des blancs aériens, tendres et délicats.

Les Origines historiques de la Vigne en Provence
A partir du IIe siècle avant J.-C., les Romains s’installent sur les terres ligures colonisées quatre siècles plus tôt par les Phocéens.
Ils développent la culture de la vigne et organisent la Provincia Romana: la Provence. C’est l’époque de la fondation du port militaire de Fréjus, Forum Julii et de la ville d’Aquae Sextiae, Aix-en-Provence.
Puis Rome étend son empire et la vigne se glisse dans les pas des conquérants. C’est ainsi que le vignoble se fixe progressivement dans d’autres régions gauloises : Vallée du Rhône, Beaujolais, Bourgogne, Gascogne et Bordelais.
L’influence des moines et des Nobles
Après la chute de l’Empire Romain, il faudra attendre le Haut Moyen Age pour voir la vigne se développer à nouveau en Provence, sous l’influence cette fois des grands ordres monastiques.
Du Ve siècle au XIIe siècle, les abbayes de Saint-Victor à Marseille, Saint-Honorat sur les Iles de Lérins, au large de Cannes, Saint-Pons à Nice et du Thoronet produisent du vin qui n’est pas uniquement destiné à la consommation des moines ou à l’élaboration de vin de messe. Soigneusement commercialisé, il contribue notablement aux revenus des établissements monastiques.
A partir du XIVe siècle, les grandes familles nobles, les notables du royaume puis les grands officiers de l’armée royale vont acquérir et gérer de nombreux vignobles provençaux et construire les fondations de la Provence viticole moderne.

Les Cépages
En Provence, à la variété du relief et du climat correspond une large palette de cépages. Plus d’une douzaine entrent régulièrement dans l’élaboration des vins d’appellations d’origine de la Provence. Certains d’entre eux constituent une base que l’on retrouve dans la majorité des vignobles de la région, alors que d’autres sont plus spécifiques à certaines appellations.

Les Cépages Rouge et Rosés
LA SYRAH
LA GRENACHE
LE CINSAULT
LE TIBOUREN
LE MOURVÈDRE
LE CARIGNAN
LE CABERNET SAUVIGNON

Les Cépages Blancs
LE ROLLE (ou vermentino, variété très proche)
L’UGNI BLANC
LA CLAIRETTE
LE SÉMILLON
LE BOURBOULENC BLANC OU DOILLON

Pour en savoir plus, lisez nos articles

Attention :  l’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.


Source : Merci au site http://www.vinsdeprovence.com

Introduction à la gastronomie

La Provence et plus largement le bassin méditerranéen est une région de tradition, au patrimoine culturel et gastronomique riche. Forgée au fil de son histoire depuis l’antiquité sa gastronomie régionale est pleines de couleurs et saveurs






Un peu de géographie…
A l’extrême Sud-est de la France, la région PACA est coincée entre la mer Méditérranée au sud, la frontière italienne à l’Est et le massif Alpin au nord. La région comprend les départements des  Alpes de Haute Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes Maritimes (06), Bouches du Rhône (13) et Vaucluse (84).

Un peu d’Histoire…
Même si la cuisine Provençale est aujourd’hui à la mode (pour ses vertus sur notre santé), elle est avant tout le fruit de vieilles traditions. La pissaladière contient une purée d’anchois qui ressemble beaucoup au garum que les Romains et les Grecs utilisaient. Au 14ème siècle, la région est réputée pour ses fruits confits et au 16ème siècle, ce sont les amandes et le miel qui étaient recherchés. La région subit également les influence de l’Italie sa proche voisine. Les paysages et la végétations locales offrent une multitude d’Herbes aromatique et fleurs pour la production de Miel, la sécheresse et le soleil sont des atouts pour la culture des olives ou de la vignes. La richesse de la mer a donné aussi lieu à de nombreuses spécialités dont l’incontournable bouillabaisse qui doit son ethymologie au mot bouillepeisse (bouille de poisson en provençal) ou à l’expression « quand ça bout, baisse le feu ».

Quelques spécialités du bassin méditerranéen…
Charcuteries :
– saucisson d’Arles
– Pieds et paquets
– charcuteries de Corse

Les entrées
– Sardines à l’escabèche
– Soupe au Pistou
– Soupe de favouilles
– Pissaladière
– Salade Niçoise

Plats et spécialités :
– Tapenade
– Socca (gâteau de pois chiches)
– Pan-Bagnat
– Gnocchi
– Raviole et Riavolis à la Niçoise
– Bouillabaisse
– Gigot d’agneau aux herbes
– Escargots à la Provençale
– Tomates provençale
– Oursinade marseillaise
– Lapin sauté à la provençale
– Aïoli
– Fleurs de courgette farcies

Boulangerie, pâtisserie :
– Pompe à huile
– Fougasse
– Biscotin d’Aix
– Panisses
– Calissons d’Aix
– Fruits confits d’Apt
– Pâte d’amande et nougats
– Berlingot de Carpentras
– Tarte au citron
– Gâteau de miel aux noisettes

Les fromages AOC
– Banon
– Bleu du Queyras
– Faisselle
– Bosson
– Tomme d4arles
– Brousse du Rove

Les boissons de Provence
– Anisettes
– Liqueur de génépi
– Les vins de Provence

Pour en savoir plus, lisez nos articles


Labels de Provence

A.O.C., I.G.P. et labels 

Les labels sont décernés à tous produits dont le processus de fabrication, la recette, la conformité avec un patrimoine gastronomique régional, et l’assurance d’une qualité gustative supérieure sont respectés suivant une charte de qualité bien précise.

Quelques définitions* pour en savoir plus:

AOP : L’appellation d’origine protégée, est la dénomination en langue française d’un signe d’identification européen. Créé en 1992, ce label protège « la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté »

AOC : L’appellation d’origine contrôlée est un label officiel français, marocain ou suisse1 de protection d’un produit lié à son origine géographique. Il garantit l’origine de produits alimentaires traditionnels, issu d’un terroir et d’un savoir-faire particulier. Les AOC de France et de Suisse sont reconnus comme faisant partie des Appellations d’origine protégée européennes (AOP).

IGP : L’indication géographique protégée est un signe officiel européen d’origine et de qualité qui permet de défendre les noms géographiques et offre une possibilité de déterminer l’origine d’un produit alimentaire quand il tire une partie de sa spécificité de cette origine.
L’IGP est un signe d’identification européen, créé en 1992. Attribuée aux produits alimentaires spécifiques portant un nom géographique et liés à leur origine géographique (Hormis les vins et spiritueux).
Une appellation IGP a pour cible les groupements de producteurs, de transformateurs ou autres qui sont intéressés par la protection d’un produit spécifique portant un nom géographique. Depuis 1er janvier 2007, cette appellation n’est plus nécessairement couplée à un Label rouge ni à une certification de conformité produit (CCP)

Label Rouge : Le Label rouge est un signe de qualité français.
Il est un signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure. L’Etat français, par le biais de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO), attribue le label à un organisme appelé organisme de défense et de gestion (ODG) représentant toute une filière collective. À toutes les étapes de la production et de l’élaboration, le produit Label rouge doit répondre à des exigences définies dans un cahier des charges homologué par l’INAO



Quelques Labels de Provence
I.G.P. et Labels Rouges
(source ministère de l’agriculture) 
– Bar d’aquaculture (label)
– Agneau fermier Drailles de Sisteron (label)
– Riz de Camargue (IGP Camargue)
– Pommes des Alpes de Haute-Durance (IGP Alpes de Haute-Durance)
– Poires des Alpes de Haute-Durance (IGP Alpes de Haute-Durance)
– Poulet jaune, noir, blanc fermier  (label)
– Miel de lavande et de lavandin de Provence (label)
– Miel polyfloraux de Provence (label)

A.O.C (source ministère de l’agriculture) 
– Huile essentielle de Lavande de Haute Provence
– Huile d’olive de Nyons
– Huile d’olive de la Vallée des Baux de Provence
– Muscat du Ventoux
– Olives Noires de Nyons
– Olives cassées de la Vallée des Baux de Provence
– Olives noires de la Vallée des Baux de Provence
– Huile d’olive d’Aix-en-Provence
– Huile d’olive de Haute Provence
– Olives de Nice

* Source : Wikipedia