Données Financières



1- Chiffre d’Affaire prévisionnel

1.1- Répartition des souscriptions aux offres par type de segment client.

PACKS
Agro Verticaux
Agro Theme
Agro sensibilisé
Connexe
Abo €HT/Mois
PACK Présence 0% 0% 10% 40% 39,00 €
PACK Diffusion 10% 5% 70% 60% 55,00 €
PACK Appropriation 20% 30% 20% 0% 90,00 €
PACK Traçabilité 40% 30% 0% 0% 115,00 €
PACK Externalisation 30% 35% 0% 0% 149,00 €
Prestation/souscription 0,25k€ 0,25k€ 0,25k€ 0,25k€

1.2- Répartition du chiffre d’affaire par segmentation client (Abonnement + intégration service):

Agro Verticaux %total Agro Theme %total Agro sensibilisé %total Connexe %total TOTAL
Volume Souscription
346
35,3%
321
32,7%
199
20,3%
114
11,7%
981
Cumuls Service
154,59
148,02
54,72
22,61
980,81
Intégration Service
86,57
80,25
49,77
28,60
245,20
TOTAL 
241,16
34,1%
228,27
32,3%
104,50
14,8%
51,21
7,2%
707,603

1.3- Répartition du chiffre d’affaire par offre :

Abonnement CA total %
PACK Présence 10,8 1,7%
PACK Diffusion 61,2 9,8%
PACK Appropriation 75,0 12,0%
PACK Traçabilité 106,1 17,0%
PACK Externalisation 126,8 20,3%
Integration service
245,2 39,2%
TOTAL 625,1

2- Masse salariale et charges
L’équipe sera constituée de 20 personnes, essentiellement recrutée en phase de lancement c’est à dire les 4 premiers mois. La matrice organisationnelle n’est pas verticale (fonction) mais transverse par secteur d’activité client (appelé réseau métier).
L’équipe, pluridisciplinaire, est composée de:
– Chargé de réseau métier (conquête) = 4 personnes
– Animateur de réseau métier (fidélisation) = 12 personnes
– Gestionnaire de réseau métier (opération) = 4 personnes

Brut 473,8
P.S.O 35,4
Charges S/Fiscales 224,7
Total salaire 748,0



3- Charges externes Année 1 (en K€)

ShowRoom : Loc Immo  95,0
Marketing & Communication, Salons 84,0
Licence Logicielle & Cartoraphie 67,2
Infrastructure R&T 21,6
Maintenance & Sous traitance 15,9
Vente & Frais de commerciaux 50,4
Fonctionnement & Charges diverses 57,4
Total charges externe 391,5

4- Budget synthétique 3 premières années (en K€)

Année 1 Année 2 Année 3
Souscriptions 979 3410 6349
CA 625,1  1 994,5  3 317,5 
Charges 391,5  432,4  547,8 
Personnel 742,2  936,0  1 024,6 
RBE -508,7  560,8  1 088,2 
RAI  -520,2  528,5  1 035,8 

5- Besoins en Fonds de roulement
Nos besoins en financement couvrent les besoins en fond de roulement de la première année qui sont :

de 500 000 € (cinq cent mille euros)

Expérience et expertise

Expertise et expérience

Ce projet est issu d’une longue réflexion mais surtout de l’analyse des mutations technologique et sociétale de ces dernières années. La crise financière et économique que nous subissons actuellement est révélatrice que nous devons repenser notre façon de travailler et notre approche des échanges. 

Dans le cadre du projet et de notre business plan, les éléments et sources ci-après nous ont permis de construire les prévisions de ventes et données financières .

Segmentation et commercialisation

  • Une expérience de 8 ans dans la vente directe de solutions packagées pour la mobilité auprès des TPE et PME  : (Gestion de flotte et géolocalisation de véhicule par GPS)
  • Une expérience en gestion d’une force de vente terrain (15 commerciaux, 25 télévendeurs) permettant de tenir compte des temps de formation, temps d’inertie (2 mois), durée des échanges client avant signature (2 rdv ou 3 semaines)
  • Une connaissance du taux de transformation sur la cible PME : nombre d’abonné/ entreprise cliente (de 1 à 3 pour les packs entrée de gamme, de 2 à 6 pour le haut de gamme)

Etude de marché segmentation

  • Analyse des besoins auprès des PME et créateurs d’entreprises.
  • Rencontre et entretiens auprès de producteurs et artisans (locaux, agroalimentaire…)
  • Source CCI, INSEE (potentiel segmentation, potentiel géographique…)

Etude de marché produit

  • Offres de solutions et opérateurs sur Internet
  • Outils de développement pour la mobilités sur Internet.
  • Salons professionnels : Mobilités, IP convergence, e-marketing, M2M
  • Etude de marché sur la mobilité, outils collaboratifs, Cloud Computing : Gartner, IDC, centre d’étude…
  • Presses spécialisées.

Modèle Economique

Commercialisation et besoins de financement

Comme un Olivier dans le cadre de son lancement et de son développement fait appel à des investisseurs sensibles aux potentiels offerts par cette nouvelle approche économique ainsi qu’aux enjeux des systèmes d’information collaboratifs.



Modèle Economique : le service sur le Cloud (SaaS)

Notre modèle économique s’appuie principalement sur une souscription de services en ligne avec, pour chacune de nos cinq offres, un prix mensuel variant de  39 € à 149 €.
Des prestations de services et de conseils viennent compléter la construction de notre chiffre d’affaire.


Capital et besoins de financement
Nos besoins en financement couvrent les besoins en fond de roulement de la première année qui sont :
de 500 000 € (cinq cent mille euros) et un soutien financier au développement pour les années 2 et 3 qui sont de 4 500 000 € (quatre millions cinq cent mille euros).

Nous proposons à nos partenaires financiers une démarche qui consiste à utiliser le nombre d’abonnés comme unité de mesure pour le financement :

Etape 1 : 
Capital d’amorçage Année 1 : 500 000 € avec pour objectifs 1 000 abonnés
pour un CA de 400 000 €, 10% du Capital

Objectifs atteints, Etape 2 :
Capital de développement Année 2 : 1 500 000 € avec pour objectif 6 000 abonnés
pour un CA de 2 000 000 €, 10% du Capital

Objectifs atteints, Etape 3 :
Capital de développement Année 3 : 3 000 000 € avec pour objectif 20 000 abonnés
pour un CA de 7 000 000 €, 10% du Capital

Notre objectif est de faire une entrée en bourse la quatrième année afin de rendre nos actions liquides et de permettre à nos abonnés de devenir actionnaire de leur plateforme numérique.
Le cas échant nous envisageons une sortie industrielle dans le respect de la philosophie de notre entreprise.

Note de Zaïr Bezghiche : Je souhaite également préciser que je suis le premier actionnaire de cette entreprise à travers un apport en nature de ma technologie (estimée à 5 000 000 €). Cette technologie informatique est le socle de notre plateforme numérique qui nous permet d’être libres et indépendants quant à nos choix stratégiques et à notre conduite économique et concurrentielle.

L’Equipe Projet

L’équipe de lancement

Comme un Olivier est une initiative économique qui s’inscrit résolument dans le travail collaboratif et la participation de tous. Les partenaires, institutions, associations, acteurs locaux et futurs clients sont partie prenante du projet.

Zaïr Bezghiche, 50 ans, Ingénieur de formation en réseaux et Télécom.
Depuis 20 ans, opère autour des systèmes d’information et des nouvelles technologies autour de l’Internet.

  • Créateur en 1991 de la technologie XAS (XML Advanced System).
  • Middleware basé XML, plate-forme technologique pour l’intermédiation sur Internet sur laquelle repose la démarche.
  • Entrepreneur créateur ou actionnaires de plusieurs sociétés.
  • Consultant en système de formation et stratégie d’entreprise auprès de grands comptes

Anglais : courant

Karine Wagner, 33 ans, DESS en Marketing et Communication.
Depuis 8 ans dans les technologies de la mobilité, M2M et solutions BtoB Internet

  • Marketing opérationnel en startup, développement d’activités, lancement de projets…
  • Organisation de force de vente, supports à la vente, formation, ADV client.
  • Web marketing, marketing communautaire, web communication, Web presse
  • Design et ergonomie applicatif

Anglais : courant
Italien : Bilingue, très bonne connaissance du marché Italien

Segmentation client

A qui s’adresse l’offre ?

Les clients de Comme un Olivier sont des acteurs qui souhaitent travailler autrement et bénéficier des atouts de l’Economie Collaborative et des nouvelles technologies pour accroitre leurs opportunités. Ce tissu économique facilitera l’échange, le travail collaboratif et les opportunités d’affaires.



1- La typologie des clients Comme un Olivier

TPE-PME existantes : 

  • Les PME naturellement orientées vers l’économie collaborative : Dev durable, commerce bio ou équitable…
  • Les PME désireuses d’inscrire leur démarche dans l’économie collaborative

Les nouveaux créateurs de valeurs économique : 

  • Indépendants et auto-entrepreneurs 
  • Artisans, Chef d’entreprise TPE à PME de commerce

2- Le secteur d’activité (ou réseau métier) : 
Le secteur d’activité de l’Alimentaire moyen -haut de gamme de quasi-détail a été choisis de manière prioritaire car il réunit les conditions suivantes :

  •  Secteur dont la proximité ou la relation directe producteur/fabricant Client est forte 
  •  Secteur à forte densité artisans, TPE, PME 
  •  Secteur dont le marché principal est local, à fort potentiel d’élargissement.
  •  Secteur peu ou pas utilisateur des médias et nouvelles technologies

2.1 – Segmentation client primaire
=>Segment 1 – l’Alimentaire vertical moyen haut de gamme
Producteurs ou commerçants avec une spécialisation verticale moyen haut de gamme type épicerie fine :
Ex: condiments, vins, chocolats, biscuiterie, confiseries 
=>Segment 2 – L’Alimentaire thématique transverse
Producteurs ou commerçants thématique multi-produits – transverse
Ex: produits artisanaux, régionaux, végétariens, thème autour d’un aliments (miel, olive, épices…)

2.2- Segmentation client secondaire
=>Segment 3 – Secteurs philosophiquement sensibilisés, déjà dans l’économie raisonnée ou à fort potentiel à migrer vers l’économie collaborative: 
Ex : les activités de proximités (<180 km), l’alimentaire équitable, les produits Bio
=>Segment 4 – Secteurs d’activités connexes ou spécialisés (co-branding, cross-selling)

  • Fabrication de biens thématiques connexes Ex : textiles et articles régionaux, articles liés à l’alimentation, les modes culinaires et arts de la table
  • Fabrication de biens en matières bio ou durable, ex: Objets, textiles, cosmétiques bio…
  • Restauration spécialisée ou régionnale, ateliers culinaires (pour leur propre utilisation ou la distribution à leur client)

3- Zone géographique
Dans un premier temps pour éprouver le concept, nous souhaitons cibler les deux premières régions économiques de France : Ile de-France et PACA Provence Alpes Côte-d’Azur : riches en PME et producteurs locaux. La proximité avec l’Italie est également un atout (densité forte, patrimoine culinaire)